yoga, méditation, qi gong, respiration, détente, relaxation, colonne vertébrale, articulations, médecine chinoise, point d'accupuncture

POURQUOI NE GUÉRISSONS-NOUS PAS?

 

Femmasc

 

 

Dans un premier élan, nous pourrions dire que tout le monde veut guérir, mais à y voir de plus près, peut-être pas, peut-être que guérir peut s’avérer avoir le courage de sortir de sa cachette, de sa prison….

Les obstacles à la guérison comprennent le fait d’abandonner de vivre dans le passéd’arrêter d’être une victime, et la peur du changement. Diriger notre pensée et notre énergie sur notre passé se fait au détriment de nos cellules et de nos organes qui ont besoin d’énergie pour fonctionner et guérir.

Pour guérir, il faut vivre dans le présent et récupérer l’énergie piégée dans nos traumatismes et dans nos blessures. Pour se faire nous pouvons réaliser que notre chemin est un chemin qui nous fait progressivement prendre conscience de qui nous sommes vraiment, d’arrêter de voir des ennemis partout et prendre la responsabilité que nous attirons nos propres expériences afin de comprendre ce que nous devons dépasser, les choses pour lesquelles nous devons grandir, nous élever. Il s’agit de reconnaitre que la vie est une alliée et que c’est en déposant les armes qui nous aurons un vrai dialogue avec la vie via notre intuition. Notre mental nous maintient dans un système de peur et de défense.

Lorsque nous arrivons à voir un événement douloureux de notre vie comme un message ou un défi plutôt que comme une trahison personnelle, l’énergie de vie liée à cet événement reflue vers les circuits énergétiques de notre corps physique.

Les gens ne guérissent pas car ils ne se sont pas libérés de l’illusion d’être une victime. Trop souvent, les gens obtiennent du pouvoir sur les autres grâce à leurs blessures car ils ont trouvé que ça leur apportait du soutien. Les blessures deviennent alors un moyen de manipuler et de contrôler les autres.

La guérison exige souvent des changements de mode de vie, d’environnement et de relations. Le changement peut être effrayant !!!

Il est facile de rester dans un circuit d’attente, en affirmant que l’on ne sait pas quoi faire, alors que c’est rarement vrai. En fait, quand nous restons dans un circuit d’attente et que nous savons exactement ce qu’il faut faire, c’est que nous sommes terrifiés par le fait d’agir en conséquence et nous allons puiser dans le réservoir d’excuses et de prétextes afin de ne pas bouger…

Le changement est effrayant, et le temps d’attente donne un sentiment de sécurité, alors que la seule façon d’acquérir véritablement ce sentiment de sécurité est d’entrer dans le tourbillon des changements et de se sentir vivant à nouveau.

Relâcher le passé, laisser tomber les emplois stressants ou les relations inappropriées (voire toxiques), abandonner les activités qui nous ennuient, arrêter de faire des ronds de jambes pour se faire aimer des autres, ne plus se travestir pour correspondre à la mode et l’approbation du regard des autres sont autant d’actions qui libèrent l’énergie du corps et de l’esprit.

Mais serons-nous assez honnêtes pour dire que nous sommes parfois avides de ces rapports de force, de cette soif de faire la justice aux autres, de se prostituer pour recevoir de l’attention. Il s’agit de regarder en miroir et voir ce que cela vient nous dire à notre sujet. Corriger les autres nous occupent et nous met à l’abri de prendre du temps pour nous-mêmes.

Alors allons-nous, nous libérer de la Caverne de Platon, nous désenchainer, nous retourner, lâcher nos illusions et regarder la lumière en toute chose.

×